Image Quel est le rôle d'un gérant de fonds ?

Quel est le rôle d'un gérant de fonds ?

Chargé du développement du portefeuille de ses clients, le gérant de fonds endosse de multiples responsabilités dans son travail. Son rôle permet aux investisseurs ainsi qu'aux institutions de valoriser leurs capitaux et de les faire fructifier. Ce salarié occupe un poste privilégié, raison pour laquelle les tâches les plus difficiles lui sont attribuées. Voici une vue d'ensemble sur les rôles et les responsabilités du gestionnaire de portefeuille.

La mise en valeur des placements

La fructification des portefeuilles constitue le principal rôle du gérant de fonds. A cet effet, il s'occupe d'analyser les produits financiers qu'il doit gérer afin d'en trouver les points forts. Il évalue ainsi les conséquences d'une vente, d'un achat et du taux en vue de trouver de belles opportunités d'investissement pour ses clients. Il doit également prendre en compte les contraintes réglementaires pour obtenir les meilleurs résultats.

Avant de procéder à cette analyse et afin de mieux cerner les besoins de sa clientèle, le gestionnaire d'actifs se base aussi sur la vie économique et financière de cette dernière. Il doit alors communiquer avec des analystes financiers pour obtenir des réponses pertinentes et véridiques concernant les acteurs en bourse. Par ailleurs, l'évaluation de la bourse fait aussi partie de ses responsabilités.

Force de décision en matière financière

Suite aux analyses approfondies sur l'état économique et financier de ses clients et en vue de mettre en valeur leurs placements, le gestionnaire de fonds décide de la procédure à suivre, notamment sur l'utilisation du fonds et la fructification du portefeuille. C'est à lui que revient la responsabilité d'épargner les investissements d'une perte certaine et de faire fructifier les achats d'actions. Puisqu'il a eu toutes les cartes en main pour effectuer toutes les vérifications nécessaires, il n'est pas tenu de commettre une erreur sur sa décision.

Pour appuyer ses décisions, l'asset manager doit forcément s'appuyer sur les banques de données, la presse spécialisée et les publications d'entreprises. De cette manière, le risque d'erreur est minime et la qualité de ses prestations sera assurée. En définitive, le gestionnaire de portefeuille ne peut travailler seul, car il est tenu de contribuer avec d'autres organes de la banque ou de la compagnie d'assurance pour laquelle il travaille, notamment les analystes financiers et les traders.

Les qualités pour devenir un bon gestionnaire d'actifs ?

Force est de constater que le rôle du gérant de fonds n'est pas des plus aisés en raison des différentes étapes à suivre et des détails à prendre en compte dans la réalisation de son travail. A cet effet, la personne qui occupe ce poste doit détenir certaines qualifications, dont les principales sont le sens commercial, la précision, la transparence et la curiosité.

Pour briller dans ce métier, l'intérêt du client doit primer selon Cyrille Vernes, un expert en analyse financier. Respecter le profil d'investissement que le client a choisi fait partie des engagements du gestionnaire de portefeuille. Le secret de la réussite dans ce domaine d'activités repose également sur la transparence totale sur le choix de l'investissement, selon Cyrille Vernes, le gérant de Vernes Partners Sarl (http://www.cyrille-vernes.net/).